Comment améliorer et gérer son endurance?

L’endurance est essentielle pour évoluer qu’il s’agisse du domaine psychologique ou physique, ce dernier permet à puiser dans ces ressources pour avancer. Mais comme tout, l’endurance se travaille. Cette capacité à garder le rythme longtemps peut donc faire l’objet d’une évolution si l’on opte pour la bonne méthode et qu’on s’attèle à gérer les capacités qu’on a acquises. Suivez le guide et découvrez comment améliorer votre endurance.

Importance de l’endurance

Lorsqu’on décide de faire de la course à pied, certains éléments doivent être mis en place pour réussir. S’il est essentiel de procéder à une bonne planification des parcours, c’est pour pouvoir se servir au mieux de ces ressources en fonction du moment. Cependant, tout ce travail est inutile si on n’a pas au préalable travaillé son endurance.

Cet élément est la base en running. Il permet aux coureurs de ne pas sentir le poids des kilomètres et offre le peps nécessaire pour y faire face. Une personne endurante pourra donc courir des kilomètres sans sentir de faiblesse au niveau des poumons, du cœur et des muscles. En effet, la course à pied a pour particularité de solliciter tout l’organisme. Mais pour profiter de ce coup de pouce, il faut être capable de travailler son endurance.

Astuces pour améliorer et gérer son endurance

Savoir comment développer son endurance et sa respiration est un capital que le coureur ne peut pas se permettre de ne pas posséder. Pour réussir à avancer dans ce domaine, il est important de prendre le temps de courir régulièrement. Maitriser comment augmenter son endurance en course à pied rime donc la pratique régulière de la course. Il est aussi essentiel de savoir varier les entrainements en fonction des saisons et de prendre le temps de varier les difficultés. Il faut bien sûr éviter de se blesser.

Améliorer son endurance fondamentale revient à courir tout en étant capable d’entretenir une conversation sans avoir le souffle coupé. Vous devez donc être capable de faire au moins 70 % de votre entrainement en étant en endurance fondamentale. Pour réussir ce pari, vous pouvez courir lentement et beaucoup ou beaucoup et peu. Il est cependant recommandé de mixer les deux. Vous pourrez ainsi améliorer votre endurance de base et votre endurance générale.

Cette course rapide représentera 30 % de votre entrainement. Durant cette phase, vous allez pouvoir développer votre puissance et repousser vos limites en termes d’endurance. Il est essentiel pour vous de savoir mixer ces deux types de course pour avoir une évolution claire et non dangereuse pour les muscles, le cœur et les poumons. Une fois que vous avez acquis ces bases, vous pourrez évoluer et faire des parcours plus longs. Il est essentiel de toujours augmenter son kilométrage en se basant sur des performances acquises qui permettront d’éviter toutes blessures et tout stress.

Pour éviter de s’enfermer dans un cycle régulier qui peut s’avérer fatiguant, des solutions existent. Savoir comment améliorer votre endurance en course à pied peut donc signifier un entrainement croisé en pratiquant du vélo par exemple. Des activités sportives comme l’aquagym, l’aquabike… sont parfaites pour développer votre cœur et vos muscles sans pour autant risquer de franchir les limites. Ces solutions ne doivent être que partielles sans toutefois remplacer votre sport de base qu’est la course à pied.